Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Ergothérapeute en Unité Mobile de Gériatrie extra-hospitalière

MISSIONS ET ACTIVITES

Le travail de l’ergothérapeute en équipe mobile de gériatrie se définit au sein d’une équipe pluridisciplinaire et s’inscrit dans une démarche d’évaluation globale.

EVALUATION
– Evaluations des capacités restantes, des déficiences et incapacités fonctionnelles (fonctions cognitives, sensorielles, motrices et posturales)
– Evaluation de la fragilité posturale et motrice
– Analyse de l’influence de l’environnement matériel et humain sur les incapacités
– Analyse des situations de handicap par mises en situation d’activités
– Identification des troubles cognitifs et de leur répercussion dans le quotidien

READAPTATION
– Préconisation et essai d’aides techniques et d’aménage¬ments de l’environnement
– Conseils et mise en place de solutions compensatoires pour pallier les troubles cognitifs
– Informations auprès des patients, des aidants professionnels et familiaux (compréhension des situations de handicaps, de l’influence des modes d’accompagnement sur la fragilisation des sujets, etc.)

FORMATION DES SOIGNANTS ET DES AIDANTS
– Formation des soignants, des aidants professionnels et familiaux à l’utilisation des aides techniques et aux techniques d’accompagnement dans les activités de la vie journalière (activation motrice, gestion des troubles du comportement, positionnement, gestion des troubles cognitifs…)

TRANSMETTRE, METTRE EN PLACE DES RELAIS
– Transmissions des recommandations aux différents intervenants (soignants, professionnels libéraux, service sociaux, etc.)
– Recherche de relais pour la mise en place d’un suivi (HDJ, ESA, paramédicaux libéraux, etc.)

EXEMPLE DE MISSIONS SPECIFIQUES

Evaluation cognitive (en complément des bilans, teste papiers de débrouillage)
– Recueil des habitudes de vie
– Evaluation par mise en situation des activités de la vie quotidienne : toilette, habillage, locomotion, transfert, prise de repas, aller aux toilettes
– Evaluation par mise en situation des activités instrumentales de la vie quotidienne : communication (utilisation du téléphone, appel aux secours, gestion de la téléalarme, communication écrite et orale), courses (listes de courses, réalisation des courses, équilibre des menus), préparation du repas (préhension, gestion de la tâche à faire, gestion des denrées périssables, gestion de l’électroménager) ménage, linge, transports, gestion du traitement médicamenteux (connaissance du traitement, stratégie pour le préparer etc.) gestion administrative et financière (connaissance des prix courants, de la valeur de l’argent, utilisation d’un chéquier, d’une carte bancaire, remplir et gérer les papiers administratifs) + autres activités liées aux habitudes de vie de la personne.
– Analyse de la mise en situation : indentification des troubles cognitifs observés ? analyser le niveau de préconisation (rééducation, réadaptation, compensation, palliation)
– Préconisation/recommandations auprès du patient et des aidants :
• Conseiller le relais pour l’apprentissage (ESA, HDJ)
• Conseiller sur l’intervention éventuelle d’aide humaine et leur rôle (relais ++)
• Rechercher de stratégies compensatoires
• Proposer des aides techniques adaptées aux capacités restantes de la personne
• Propositions en aides humaines ciblées sur les problématiques mises en lumière lors de l’évaluation
• Explication, information à l’environnement humain

Evaluation architecturale/environnement

– Recueil des habitudes de vie
– Evaluation de l’autonomie fonctionnelle
– Evaluation de l’accessibilité, de l’aménagement, des facteurs de risque de chute
– Préconisations et recommandations auprès du patient et des aidants :
• Conseils d’hygiène de vie, information
• Aménagement : modification environnementale
• Aides techniques : choix du matériel adapté
• Aides humaines : types d’aides nécessaires, accompagnement des aidants
• Relais avec les prestataires de matériel médical, accompagnement dans les démarches

Le diagnostic ergothérapique est une synthèse permettant d’identifier l’impact des déficiences des patients, de leur environnement, de leurs modes d’accompagnement et de leurs habitudes de vie à la situation de handicap obser¬vée. Il détermine des propositions d’actions sur les différents facteurs incriminés.
QUALITES ET COMPETENCES REQUISES

Permis B requis

– Adaptabilité
– Sens de l’organisation
– Autonomie
– Flexibilité
– Capacité de travailler en équipe
– Maîtrise de l’outil informatique
– Aptitudes à la prise en charge des patients en gériatrie

MODELE JOURNALIER

Du lundi au vendredi 37h30/semaine. Planning en fonction des visites à domicile sur des plages horaires définies : arrivée entre 8h et 9h, départ entre 16h et 18h.
Réunion de synthèse pluridisciplinaire hebdomadaire le mardi après-midi.

  • CDD
  • Strasbourg cedex
  • 67091
  • 67
  • 2021-01-01
  • Temps plein
  • Hôpitaux Universitaires de Strasbourg
  • laurence.noel@chru-strasbourg.fr