La préconisation d’aide technique auprès de personnes âgées déficientes visuelles

En France, le nombre de personnes âgées déficientes visuelles va considérablement augmenter dans les années à venir. Ces dernières vivront également plus longtemps avec leur déficience. Il est donc essentiel d’accompagner et suivre cette population afin de maintenir leur indépendance. L’objectif de cette étude est de documenter les moyens que les ergothérapeutes peuvent mettre en oeuvre afin de favoriser l’appropriation et l’utilisation des aides techniques auprès de personnes âgées ayant acquis et développé une déficience visuelle après l’âge de 60 ans. Pour cela, six entretiens ont été réalisés auprès de cinq ergothérapeutes travaillant en centre de réadaptation spécialisés en basse-vision, et une travaillant dans un service déficience sensorielles au sein d’un centre de conseils et d’informations en autonomie et sur les aides techniques. Les résultats montrent que les ergothérapeutes suivent la démarche de préconisation et l’aménagent afin d’intervenir auprès de cette population. La plupart utilisent des moyens supplémentaires afin de favoriser l’appropriation et l’utilisation, comme la création d’un livret d’utilisation ou encore la formation des aidants professionnels et familiaux. Ainsi, différents moyens utilisés par les ergothérapeutes afin de favoriser l’appropriation et l’utilisation du matériel ont pu être présentés dans ce mémoire.

  • LUDOVIC MILAN
  • 2019
  • ergothérapie – aide technique – démarche de préconisation – personne âgée – déficience visuelle
  • occupational therapy – assistive devices – recommendation process – elderly people – visual impairment
  • In France, the number of visually impaired elderly people will increase significantly in the coming years. The latter will also live longer with their disability. It is therefore essential to accompany et follow this population in order to maintain their independence. The aim of this study is to document the means that the occupational therapist can implement in order to promote the appropriation and the long-term use of technical aids by elderly people who developed their visual impairment after the age of 60. For that purpose, six interviews had been made with five occupational therapists working in rehabilitation centers specialized in low-vision, and another one with an occupational therapist who works in an information center specialized in autonomy and technical aids. The main findings show that the occupational therapists follow the recommendation process and they realize some arrangement in it, in order to intervene with this population. Most of them use additional means in order to favor appropriation and long-term use, like the implementation of a user manual or the formation of the caregivers. To conclude, various means used by occupational therapists in order to promote the appropriation and the long-term use of technical aids have been introduced in this research.

  • ADERE (Ile-de-France)