Le retour à domicile du patient victime d’un AVC : une intervention qui s’organise

L’ergothérapeute a un rôle essentiel dans le retour à domicile du patient victime d’un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) grâce à sa qualité d’expert en aménagement de l’environnement. Cette étude vise à comprendre comment l’ergothérapeute organise cette intervention qui s’articule entre des actes effectués sans le patient (actes “indirects”) et d’autres réalisés en sa présence (actes “directs”). Les entretiens réalisés auprès de cinq ergothérapeutes exerçant en Soins de Suite et Réadaptation (SSR) en Ile-de-France mettent en exergue différentes stratégies d’organisation. Certaines libèrent une demi-journée par semaine pour réaliser les activités indirectes, d’autres réservent l’ensemble de leur après-midi pour les effectuer quand d’autres prévoient du temps en extrémité de journée. De plus, des moyens matériels comme des logiciels ou la collaboration avec des professionnels extérieurs à la structure semblent améliorer leur organisation et ainsi répondre au projet de vie du patient victime d’AVC. Par ailleurs, ces entretiens montrent que les activités “indirectes” sont des éléments indispensables dans la réalisation du projet de vie et du retour à domicile du patient cérébro-lésé. Ainsi, ces activités mériteraient d’être mieux expliquées auprès des patients et des autres professionnels afin d’être davantage valorisées.

  • LOUISE RAFFOURT
  • 2016
  • Ergothérapeute - Organisation de travail - Aménagement de domicile - Retour à domicile - Activités indirectes.
  • Occupational therapist - Organization of work - Home adaptation - Come back home - Activity without patient.
  • The role of the occupational therapist (OT) in the return home of a patient after stroke is central. The objective of this research is to show how the OT plans his/her intervention (during home adaptation) between activities with the patient such as rehabilitation and activities without the patient such as report writing after the home visit. The interviews of five OTs working in rehabilitation centers in Ile-de-France show that they organize their time during the day differently. Some dedicate one half-day per week to patient related activities without the patient, some a period at the beginning and at the end of each day and some every afternoon. Technical tools and software contribute to the good organization of the patient's care. Moreover, these interviews show that activities without the patient are essential for the patient's return home after a stroke. So, these activities should be explained to patients and other professionals to become more intelligible.

  • ADERE (Ile-de-France)
  • Raffourt-f3509d85