L’échange avec l’ergothérapeute au retour de la première permission thérapeutique : Posture professionnelle et évaluation psychosociale du patient victime d’accident vasculaire cérébral

Pour faciliter le retour à domicile du patient victime d’accident vasculaire cérébral
hospitalisé en centre de soins de suite et de réadaptation, les professionnels de santé sont invités
à considérer davantage ses limitations psychosociales. Dans cette optique, la permission
thérapeutique est un évènement pertinent. L’ergothérapeute, au retour de la première
permission, échange avec le patient et se sert des informations recueillies pour réévaluer les
limitations du patient et ajuster son intervention. Ainsi, ce mémoire questionne, au cours de
l’échange, l’influence de la posture adoptée par l’ergothérapeute sur l’évaluation psychosociale
du patient. Nous réalisons une étude transversale, auprès de deux patients post-AVC
hospitalisés en centre de soins de suite et de réadaptation et auprès de leur ergothérapeute.
L’outil utilisé est le questionnaire. À travers les résultats obtenus, nous constatons que
l’échange au retour de la première permission thérapeutique enrichie l’évaluation psychosociale
de l’ergothérapeute. Cependant la posture d’évaluation adoptée par l’ergothérapeute ne semble
pas influencer l’émergence d’informations psychosociales. Ainsi, des recherches doivent être
menées pour comprendre les facteurs qui influencent cette émergence.

  • JENNIFER MARASSOT
  • 2018
  • ERGOTHERAPIE,PERMISSION THERAPEUTIQUE,EVALUATION PSYCHOSOCIALE, AVC
  • The healthcare professionals are invited to take into consideration the psychosocial
    limitations in order to facilitate discharge of post-stroke patients hospitalized in a rehabilitation
    center. The week-end or day home pass is a relevant element in its profit. When he comes
    back, the occupational therapist exchanges ideas with the patient about this experience. The
    professional uses the gathered information to reevaluate the patient’s limitations and adapt his
    care. This dissertation investigates the influence of the occupational therapist’s attitude on the
    psychosocial evaluation of the patient during the discussion. A cross-sectional study is
    conducted on two post-stroke patients hospitalized in a rehabilitation center as well as on their
    occupational therapist. The tool used is the questionnaire. Thanks to the results obtained, we
    find out that the exchange after the first weekend or day home pass enriches the psychosocial
    evaluation made by occupational therapist. However, the evaluation attitude adopted by the
    professional therapist does not seem to influence the emergence of psychosocial
    information. Consequently, further researches must be conducted to understand the factors
    influencing this emergence.

  • IFE – IFPVPS (PACA)