L’ergothérapie auprès d’adolescents atteints du Syndrome Gilles de la Tourette : une nouvelle pratique en France ?

Le Syndrome Gilles de la Tourette est un trouble neurodéveloppemental caractérisé par des tics moteurs et vocaux, touchant principalement les adolescents. La sévérité des symptômes est variable et peut entraîner des répercussions scolaires et sociales, physiques et psychologiques. Bien que la prise en soin de ces adolescents repose sur l’évaluation de ces retentissements fonctionnels, la littérature ne rapporte pas d’accompagnement en ergothérapie en France. L’objectif de cette étude est alors de chercher ce que pourrait être l’apport spécifique de l’ergothérapeute auprès de ces adolescents, en fonction des difficultés occupationnelles impactant leur engagement. Pour l’atteindre, un questionnaire en ligne leur a été envoyé dans le but de faire un état des lieux occupationnel, puis un focus groupe avec cinq ergothérapeutes a été réalisé dans le but d’envisager un accompagnement en ergothérapie. Six adolescents sur sept ont des difficultés d’engagement occupationnel, dans le domaine de la productivité notamment. A l’issue du focus groupe, l’apport spécifique de l’ergothérapeute pourrait être son approche basée sur la personne, son environnement et ses occupations, au sein de ses différents lieux de vie, en prenant en considération l’anxiété importante de ces adolescents.

  • Mélissa DESROSIERS
  • 2020
  • Ergothérapie Syndrome Gilles de la Tourette Adolescents Engagement occupationnel
  • Occupational Therapy Tourette’s Syndrome Adolescents Occupational engagement
  • Tourette’s Syndrome is a neurodevelopmental disorder characterized by motor and vocal tics, primarily affecting adolescents. Symptoms vary in severity and can have educational, social, physical, and psychological repercussions. Although the care of these adolescents is based on the evaluation of these functional repercussions, the literature does not report any occupational therapy support in France. The objective of this study is to find out what the occupational therapist's specific contribution to these adolescents might be, depending on the occupational difficulties affecting their engagement. To achieve this, an online questionnaire was sent to them to draw up an occupational inventory, and then a focus group with five occupational therapists was carried out to consider occupational therapy support. Six out of seven adolescents have difficulties with occupational engagement, particularly in productivity. At the end of the focus group, the occupational therapist's specific contribution could be his approach based on the person, his environment, and his occupations in his different environments, considering the significant anxiety of these adolescents.

  • IFE ADERE
  • DESROSIERS Mélissa-154d92aa