L’identité professionnelle des ergothérapeutes, un enjeu pour l’avenir Le diagnostic en ergothérapie un outil au service de l’identité professionnelle des ergothérapeutes ?

L’ergothérapie au cours de son histoire a rompu avec sa philosophie fondatrice pour
se tourner vers un paradigme biomédical. Aujourd’hui, la profession opère un changement
de direction pour adopter une démarche orientée vers la science de l’occupation. Le Guide
du diagnostic en ergothérapie paru récemment théorise et formalise l’utilisation de cet outil
qui a été conçu par ses auteurs sur une approche top down. L’objectif de cette recherche est
de déterminer l’impact du diagnostic en ergothérapie sur la reconnaissance par les autres
professionnels d’une identité professionnelle des ergothérapeutes.
Afin de répondre à cette question quatre ergothérapeutes français utilisant cet outil ont
été interrogés dans le cadre d’un entretien semi-directif. Le but était de déterminer en
corrélation avec leur pratique les retombées du diagnostic sur leur construction identitaire
orientée vers l’occupation.
Les résultats montrent que le diagnostic en ergothérapie est bien accueilli par les
équipes pluridisciplinaires et permet à l’ergothérapeute d’asseoir son identité.

  • CLARISSE COCHÉ
  • 2019
  • Ergothérapie;identité professionnelle;diagnostic en ergothérapie;top down;science de l’occupation
  • Occupational therapist;professional identity;“diagnostic en ergothérapie”;top down;occupational science
  • Throughout its history occupational therapy has split from its founding philosophy and
    turned to a biomedical paradigm. Today, the profession is changing direction to adopt an
    approach oriented towards occupational science. The recently published Guide du diagnostic
    en ergothérapie theorizes and formalizes the use of this tool, which has been designed on a
    top-down approach. The aim of this research is to determine the impact of “diagnostic en
    ergothérapie” on the recognition by other professionals of an occupational therapist's
    professional identity.
    In order to answer this question, four French occupational therapists using this tool were
    interviewed in a semi-directive interview. The aim was to determine, in correlation with their
    practice, the impact of the diagnosis on their occupation-oriented identity construction.
    The results show that “diagnostic en ergothérapie” is well received by multidisciplinary
    teams and allows occupational therapist to establish their identity.

  • IFE La Musse (Haute Normandie)