Les ergothérapeutes (occupational therapists) peuvent travailler avec des personnes de tout âge porteuses de troubles fonctionnels, sensoriels, psychiques, ou intellectuels dans :
  • Une Maison Départementale de la Personne Handicapée (MDPH)
  • Un hôpital de jour
  • Un Centre de Rééducation et de Réadaptation Fonctionnelles (CRRF)
  • Une clinique
  • Une maison de retraite
  • Un Centre d'Information et de Conseils en Aides Techniques (CICAT)
  • Une association de personnes handicapées
  • Un Service d'Education et de Soins Spécialisés à Domicile (SESSD)
  • Un Foyer d'Accueil Médicalisé (FAM)
  • Une collectivité locale (CCAS)
  • Un Centre d'Action Médico-Sociale Précoce (CAMSP)
  • Un cabinet d'ergothérapie libéral
  • Un Etablissement et Service d'Aide par le Travail (ESAT)
  • Une assurance
  • Un Centre d'Accueil Thérapeutique à Temps Partiel (CATTP)
  • Une Centre Local d'Informations et de Coordination (CLIC )
  • Un Centre Médico-Psychologique (CMP)
  • Une entreprise commerciale
  • Un Etablissement d'Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD)
  • Un Etablissement Spécialisé pour une Vie Autonome à Domicile (ESVAD)
  • Un Institut Médico-Educatif (IME)
  • Une Maison d'Accueil Spécialisé (MAS)
  • Un Site pour la Vie Autonome (SVA)
  • Un service de soins spécialisés à domicile (SESSAD)
  • Un Service de Soins Infirmiers A Domicile (SSIAD)
  • Un Service d'Accompagnement Médico-Sociaux pour Adultes Handicapés (SAMSAH)
  • Une Unité d'Evaluation, de Réentrainement, et d'Orientation Sociale et/ou professionnelle (UEROS)
  • Unité Mobile d'Evaluation
  • Une Unité de Soins Longue Durée (USLD)
  • Une maison d'arrêt
 
De plus en plus, les secteurs d'interventions des ergothérapeutes (occupational therapists) se diversifient : dans les cabinets d'architecture et d'ergonomie, dans les cabinets d'appareillage, dans des services commerciaux de matériel spécialisé pour les personnes handicapées,...