L’INSERTION PROFESSIONNELLE DES PERSONNES ATTEINTES DE TROUBLES DU SPECTRE AUTISTIQUE PAR L’EMPLOI ACCOMPAGNÉ

Le travail est un vecteur de l’inclusion sociale des individus. Moins de 10% des
personnes atteintes de Trouble du Spectre-de l’Autisme (TSA) sont employées en
France. Le dispositif emploi accompagné semble approprié pour aider des personnes
TSA à s’insérer dans l’emploi. Les habiletés, selon le modèle de l’occupation humaine,
déterminent la capacité d’une personne à réaliser une activité. L’ergothérapeute peut
évaluer les habiletés afin de déterminer les capacités professionnelles. L’objectif de cette
recherche est de déterminer les bénéfices de l’évaluation des habiletés pour les référents
emploi accompagné dans l’insertion professionnelle des personnes TSA. Afin de
répondre à cette question, des formulaires de mise en candidature ont été élaborés pour
trouver des ergothérapeutes et des référents emploi accompagné à interroger. Seulement
deux entretiens semi-directifs ont été menés avec des ergothérapeutes. Il en ressort que
l’évaluations des habiletés est une étape importante de l’accompagnement des
ergothérapeutes dans l’insertion professionnelle. Une poursuite de cette étude serait
nécessaire pour répondre à notre questionnement.

  • CHARLOTTE MOREL
  • 2020
  • Dispositif emploi accompagné;ergothérapie;trouble du spectre autistique;insertion professionnelle
  • Supported employment;occupational therapy;autism spectrum disorder;vocational insertion
  • Work is a medium for social inclusion. Supported employment seems appropriate to
    help people with Autism Spectrum Disorder (ASD) to get into employment. Less than 10%
    of ASD people are employed in France. According to the model of human occupation,
    skills determine people's abilities to perform an activity. Occupational therapists (OT) can
    assess skills for vocational abilities. The aim of this study was to emphasize the benefits
    of skill evaluations for supported employment supervisors in vocational insertion of ASD
    people. To address this hypothesis, application forms were developed to find OTs and
    supported employment supervisors to be questioned. Yet, only two semi-structured
    interviews were conducted with OTs. The findings show that skills evaluations are an
    important step in occupational therapy support for vocational insertion. Further studies
    would be necessary to address this problem.

  • IFE La Musse (Haute Normandie)