Motivation du patient : la percevoir pour mieux l’intégrer à la prise en soin ergothérapique

Contexte : Dans une approche client-centrée, l’ergothérapeute se heurte à la subjectivité de la personne, et notamment à sa motivation. Cette méconnaissance peut parfois interroger le professionnel sur l’adéquation de ce qu’il propose avec la motivation de la personne. Objectif : Identifier comment l’ergothérapeute peut percevoir la motivation intrinsèque et extrinsèque de la personne afin de proposer un accompagnement le plus personnalisé possible. Méthode : Six entretiens semi-dirigés ont été réalisés avec des ergothérapeutes, dont le niveau d’expérience et le domaine de pratique étaient variés. Résultats : Le discours des ergothérapeutes met en évidence qu’ils perçoivent la motivation de la personne à partir de l’observation de celle-ci mais également par rapport aux caractéristiques de l’environnement et de l’activité. Cependant, il semble que la distinction entre la motivation intrinsèque et extrinsèque soit plus complexe qu’elle n’y parait. Conclusion : Les mécanismes de la motivation de la personne restent complexes à déceler, bien que quelques réponses soient ici apportées. Une réflexion sur les liens entre la motivation intrinsèque et la motivation extrinsèque favoriserait un accompagnement centré sur la personne, et peut-être l’optimisation du transfert des acquis dans son lieu de vie.

  • ADÉLAÏDE LACOUR
  • 2016
  • Motivation extrinsèque;Motivation intrinsèque;Ergothérapie
  • Extrinsic motivation;Intrinsic motivation;Occupational therapy
  • Context : In a client centered approach, occupational therapists deal with the clients’ subjectivity, especially their motivation. This lack of knowledge may query the therapist on the adequacy between what he offers to the clients and the clients’ motivation. Objective : Identify and understand how can occupational therapist perceive instrinsic and extrinsic motivation to provide appropriate support to the person. Method : Six semi-structured interviews with occupational therapists, with different levels of experience and a variety of practice areas were carried out. Results : The occupational therapists’ responses showed that they perceive person’s motivation by observing her but also with the characteristics of the environment and activity. However, it seems that the distinction between intrinsic and extrinsic motivation is more complex than it seems. Conclusion : Person’s motivation mechanisms remain complex to detect, although some answers are provided here. A reflection on the relationship between intrinsic motivation and extrinsic motivation would promote a person-centered support, and perhaps optimize the transfer of knowledge in her life-place.

  • IFE - IRFSS Centre (Centre)
  • LACOUR Adélaïde-530fe0d4