Activité productive des personnes en situation d’obésité : l’impact de la discrimination sur leur engagement

Contexte : L’activité productive a une valeur importante dans notre société. Mais il peut y avoir des obstacles à sa réalisation. Le handicap est marginalisé. Les personnes en situation d’obésité sont discriminées, et ce même dans leur activité productive. Objectif : L’objectif de cette étude est de comprendre l’influence d’un environnement social discriminant sur l’engagement des personnes en situation d’obésité dans leur activité productive, à travers leur sentiment de compétence. Méthode : Trois femmes en situation d’obésité ont été interrogées. Deux ont participé à un entretien en groupe, et une a participé à un entretien individuel. La méthode choisie pour recueillir les informations est l’entretien structuré, car il permet d’obtenir des informations qualitatives. Un guide d’entretien a été utilisé pour conduire les interviews. La retranscription a été réalisée à l’aide du logiciel SONAL. Une analyse thématique a permis de catégoriser les informations, puis une analyse des co-occurrences a permis d’observer des liens entre les thèmes. Résultats : La discrimination ne réduit pas l’engagement des personnes en obésité dans leur activité productive, au contraire, ces personnes développent un engagement très fort dans cette activité. Mais elles semblent se désengager des activités sociales. La discrimination ne semble pas avoir d’effet sur le sentiment de compétence, mais elle semble réduire le sentiment d’affiliation. Les personnes en obésité développent de nombreuses stratégies pour éviter d’être discriminées, par exemple en utilisant la restriction de participation à certaines tâches dans leur activité productive. La discrimination dans le cadre de l’activité productive a des effets néfastes sur la santé des personnes en obésité. Conclusion : Il serait important dans la pratique de l’ergothérapie, de développer une approche globale de la personne, en prenant en compte des déterminants sociaux de santé. L’ergothérapeute pourrait participer à l’amélioration de la qualité de vie des personnes en situation d’obésité en les aidant à retrouver un équilibre occupationnel. Lors de l’aménagement de l’environnement physique, il serait judicieux que l’ergothérapeute tienne compte des stigmatisations possibles.

  • CHARLOTTE TUFFIGO
  • 2018
  • Activités productives;Obésité;Stigmatisation;Discrimination;Sentiment de compétence
  • Productive activities;Obesity;Stigmatization;Discrimination;Perception of competence
  • Context: The productive activity has an important value in our society. But there may be obstacles to its realization. The judgment of others marginalizes disability. People who are obese are discriminated against, even in their productive activity. Objective: The objective of this study is to understand the influence of a discriminating social environment on the engagement of obese people in their productive activity, through their perception of competence. Method: Three obese women were interviewed. Two participated in a group interview, and one participated in an individual interview. The method chosen to collect the information is the structured interview, as it allows qualitative information to be obtained. An interview guide was used to conduct the interviews. The transcription was done using the SONAL software. A thematic analysis made it possible to categorize the information, and then a co-occurrences analysis made it possible to observe links between the themes. Results: Discrimination does not reduce the engagement of obese people in their productive activity. On contrary, these people develop a very strong engagement in this activity. But they seem to disengage from social activities. Discrimination does not appear to affect a perception of competence, but it does appear to reduce a perception of affiliation. People with obesity develop many strategies to avoid discrimination, for example by using the restriction of participation in certain tasks in their productive activity. Discrimination in productive activity has negative effects on the health of obese people. Conclusion: It would be important in occupational therapy practice to develop a holistic approach to the individual, taking into account the social determinants of health. Occupational therapists could help improve the quality of life of obese people by helping them regain occupational balance. When designing the physical environment, it would be wise for the occupational therapist to take possible stigmatizations into account.

  • IFE - IRFSS Centre (Centre)