Insertion professionnelle et trouble développemental de la coordination : L’influence d’un accompagnement en ergothérapie durant le parcours scolaire

Bien qu’on peine à établir un consensus sur sa nomenclature et ses déclinaisons, il est
admis que le trouble développemental de la coordination (TDC) affecte la planification, la
coordination et l’automatisation de la motricité volontaire. Il est aussi connu que le jeune ayant un
TDC se confronte à de nombreuses difficultés scolaires. Le trouble perdure avec l’âge, pourtant, peu
d’études se sont intéressées au processus d’insertion professionnelle de ces jeunes.
Dans ce travail, nous cherchons à déterminer si l’accompagnement en ergothérapie durant le
parcours scolaire d’un jeune ayant un TDC peut favoriser son insertion professionnelle. L’étude
réalisée a mobilisé vingt ergothérapeutes exerçant en libéral ou en SESSAD ainsi qu’une enseignante
de collège. L’analyse des données recueillies par questionnaire et entretien confirme l’idée que
l’ergothérapeute joue un rôle dans le développement du sentiment d’efficacité personnelle du
jeune. Elle révèle également la nécessité de la collaboration entre l’enseignant et l’ergothérapeute
lors du parcours scolaire du jeune. Ces deux éléments pourraient, à terme, favoriser l’insertion
professionnelle des jeunes ayant un TDC.

  • KATEL PAULAY
  • 2020
  • Trouble développemental de la coordination (TDC) – Insertion professionnelle – Ergothérapie – Parcours scolaire
  • Developmental coordination disorder (DCD) – Workplace integration – Occupational therapy – Schooling
  • Despite a lack of consensus on terminology and form, it is accepted that developmental
    coordination disorder (DCD) affects the planification, coordination and automation of voluntary
    motor skills. It is also known that young DCD sufferers face learning difficulties. The disorder does
    not diminish with age, yet few studies have examined how these young people adapt to life and
    work beyond their initial education.
    Here, we seek to determine whether occupational therapy for DCD patients during their school
    years promotes workplace integration. The study includes a survey of twenty occupational
    therapists practicing independently or in care establishments as well as a secondary school teacher.
    The analysis of the data collected by questionnaire and interview confirms the idea that the
    occupational therapist plays a role in developing the young person's self-efficacy. It also reveals the
    need for collaboration between the teacher and the occupational therapist during the young
    person's schooling. A combination of these two elements could ultimately promote workplace
    integration for young DCD sufferers.

  • IFE de Laval