La réhabilitation sociale d’une personne atteinte de schizophrénie et l’accompagnement de l’ergothérapeute

Contexte : La réhabilitation est apparue en France en 1990. Elle permet à une personne d’augmenter ses capacités pour vivre de manière autonome et satisfaisante dans l’environnement de son choix et dans la société.
Objectif : Je cherche à de mettre en avant les moyens mis en place par l’ergothérapeute pour favoriser la réhabilitation psychosociale d’une personne atteinte de schizophrénie.
Méthode : Suite aux recherches que j’ai réalisée, j’ai constaté que les modèles cognitivo-comportementaux paraissent favorisés pour réhabiliter socialement une personne et que le travail de coordination entre les structures sanitaires, sociales et médico-sociales est encouragé par le législateur. J’ai émis comme hypothèse que l’utilisation des modèles cognitivo-comportementaux et le travail en collaboration avec d’autres structures sont des moyens utilisés par l’ergothérapeute pour faciliter la réhabilitation du patient. J’ai ensuite interrogé des ergothérapeutes exerçant en hôpital de jour pour vérifier cette hypothèse.
Résultats : Par la suite, mon enquête a montré que les professionnels ne s’appuient pas seulement sur un modèle et que le travail avec d’autres structures peut être difficile.
Conclusion : Aujourd’hui la réhabilitation occupe une place croissante et est un objectif central de l’hôpital de jour.

  • DOMITILLE FAUCHER
  • 2015
  • Ergothérapeute –Hôpital de jour – Partenariat - Réhabilitation – Schizophrénie
  • Occupational therapist - Daily hospital – Partnership - Rehabilitation – Schizophrenia.
  • Background : The rehabilitation appeared in France in 1990. It allows a person to increase her abilities to live independently and successfully in the environment of her choice and in society.
    Objective : The purpose of this research is to highlight the means implanted by the occupational therapist working in day hospital to favor psychosocial rehabilitation of a person suffering from schizophrenia.
    Method : Following the research I have conducted, I have found that cognitive and behavioral models seem favored for rehabilitate socially a
    person and that the coordination work between health facilities, social and medico-social is encouraged by the lawmaker. The hypothesis is that the use of cognitive and behavioral models and work in collaboration with other structures are ways used by the occupational
    therapist to facilitate the rehabilitation of the patient. These occupational Therapist practicing in day hospital were then interviewed.
    Results : Subsequently, the investigation has shown that professionals do not just rely on a model. Moreover, working with other
    structures can be very difficult.
    Conclusion : Rehabilitation is central for the occupational therapists questioned.

  • ADERE (Ile-de-France)