L’apprentissage expérientiel en ergothérapie : Une collaboration avec l’aide-soignant pour le maintien de l’activité toilette du résident en EHPAD

La population vieillissante en France subit un déclin fonctionnel impactant leur
indépendance dans les activités de la vie quotidienne. Lorsque le maintien à domicile n’est plus
possible, la personne âgée se voit habiter un nouveau chez-soi qu’est l’EHPAD. Dans ces
institutions, la réalisation des soins personnels devient généralement compensée par
l’intervention des aides-soignants. Seulement, les contraintes institutionnelles amènent ce
personnel à réaliser la toilette à la place de la personne. Cependant, l’ergothérapeute œuvre pour
le maintien de l’indépendance et de l’autonomie. Dans ce travail, nous questionnons la
collaboration entre ergothérapeute et aide-soignant pour permettre le maintien des capacités du
résident à réaliser sa toilette. Des entretiens croisés ont été menés auprès de six professionnels.
L’analyse des résultats permet d’affirmer que la pratique collaborative à un impact sur
l’expérimentation active de l’activité toilette. Ces derniers encouragent donc les temps de
collaboration avec le personnel soignant afin d’atteindre le but commun : le bien-être de la
personne âgée.

  • OCEANE TOILLIEZ
  • 2018
  • ERGOTHERAPIE, APPRENTISSAGE EXPERIENTIEL, PERSONNE AGEE, COLLABORATION
  • The ageing population endures from a functional decline impacting their independance in
    the activities of daily living, in France. When staying at home is not an option anymore, elderly
    persons must invest a new place to live : the nursing homes. In these institutions, care assistants
    generally compensate the patients’ difficulties with personal care. However, due to institutional
    constraints, the care assistants often don’t take into consideration the capacities of the patients
    and carry out the grooming without having the patient take part. Whereas, the role of the
    occupation therapist is, instead, to maintain the person’s autonomy and independance. This
    dissertation looks at the collaboration between occupational therapist and care assistant, in order
    to preserve the resident’s capacities, in the grooming activity. That’s why six professionals have
    answered bisecting interviews. Therefore, the results show that collaborative practice as an
    impact on active experimentation in grooming. And consequently encourages occupational
    therapists to set up collaboration time with care assistants in order to achieve their common
    goal : the resident’s well-being

  • IFE – IFPVPS (PACA)