Le jeu de société, en ergothérapie, dans la réhabilitation psychosociale chez les adultes souffrant de psychose

Aujourd’hui en psychiatrie, un des enjeux principaux est la desinstitualisation, le retour à
domicile. L’ergothérapeute, travaillant dans ce domaine, utilise le jeu dans leur pratique. Je
me suis donc demandé : En quoi l’utilisation du jeu de société, en ergothérapie, s’intègre
t-elle dans une démarche de réhabilitation psychosociale chez les adultes souffrant de
psychose ? Je suppose que le jeu de société va devoir créer un cadre permettant
l’expérimentation et l’acquisition de compétence dans le domaine social. Ce qui pourrait
permettre une meilleure appréhension de la société et de transférer des acquis dans la vie
quotidienne. Six ergothérapeutes ayant une expérience auprès d’adultes souffrant de
psychose en psychiatrie ambulatoire ont été interrogés, lors d’un focus group en
visioconférence, sur les questions de l’utilisation du jeu de société auprès de ce public. Il
ressort de cette étude que le jeu de société est utilisé auprès d’adulte atteints de psychose
pour plusieurs raisons. Premièrement, il est ludique, ce qui favorise les interactions
sociales. Deuxièmement, il permet de travailler les compétences sociales, par les
interactions sociales. Troisièmement, il offre un cadre sécurisant par les règles qui
s’appliquent à tous et permet donc d’anticiper les actions des autres. Dans ce cadre, les
patients pourront expérimenter des manières de réagir. Potentiellement, les compétences
acquises durant le jeu de société pourront être transféré dans la vie quotidienne.

  • Maxence Millant-Dahan
  • 2021
  • Ergothérapie en Psychiatrie Ambulatoire, Jeu de société, Réhabilitation Psychosociale, Adultes Souffrant de Psychoses, Focus Group
  • Occupational Therapist in Ambulatory Psychiatry, Board Games, Psychosocial rehabilitation, Adults with Psychotic Diseases, Focus Group
  • Nowadays in psychiatry, one of the most important issue is leaving institutions, to go back
    home. The occupational therapist, worked in this sector, are using games in their practice.
    So, I wonder : How board games usage, in occupational therapy, fits in a psychosocial
    rehabilitation approach for adults with psychotic diseases ? I suppose that : the board
    games must create settings allowing experimentation and social capacities acquisition.
    Which could allow a better social understanding and knowledge transfer to daily life. I
    asked questions to six occupational therapists an interest in ambulatory psychiatry, during a
    video conference focus group. The questions relate to the use of board games with adults
    with psychotic diseases. This study brought out that board games are used with this public
    for different reasons. Firstly, it is playful, which encourage social interactions. Secondly, it
    encourage the practice of social capacities, through social interactions. Thirdly, it offers a
    safe setting with game rules that all players must follow, so, people can predict each-others
    actions. In this setting, the patients can test other social interactions. Potentially, the
    knowledge acquired in gamed could be transferred in daily life.

  • IFE ADERE
  • MILLANT DAHAN Maxence-171e12cd