L’ergotherapie au service des besoins des personnes âgées atteintes d’un cancer

Introduction : en France, le cancer est une maladie touchant un grand nombre de personnes âgées. De plus, ces dernières présentent rapidement des besoins liés à cette maladie, fréquemment insatisfaits. L’ergothérapeute est, lui, un professionnel de santé présentant diverses compétences pour favoriser la qualité de vie des patients qu’il accompagne. Questionnement : ainsi, nous nous questionnons sur la manière dont l’ergothérapeute peut aider les personnes âgées atteintes d’un cancer à répondre à leurs besoins. Ceci afin qu’elles puissent conserver une qualité de vie satisfaisante. Méthodologie : pour cela nous utilisons une démarche inductive avec un outil de type qualitatif. En effet, nous nous entretenons avec des ergothérapeutes intervenant auprès de ces personnes. Résultats : cette démarche de recherche nous permet d’observer la pratique actuelle d’ergothérapeute français en oncologie. Ainsi, nous remarquons la présence de certaines notions essentielles dans l’accompagnement des personnes âgées atteintes d’un cancer, dont certaines font partie du champs de compétences de l’ergothérapeute. Conclusion : finalement, ce travail de recherche met en lumière certains aspects permettant de favoriser la satisfaction des besoins de ces personnes et enrichit la connaissance de la pratique ergothérapique en oncologie.

  • SEBASTIEN FERA
  • 2019
  • Personne âgée, cancer, ergothérapie
  • Keywords : Needs;Elderly people;Cancer;Occupational therapy
  • Introduction : In France, cancer is a disease that affects a great number of elderly persons. As such, it quickly creates needs for them, often dissatisfied. Occupational therapists are health professionals who possess the expertise to improve the patients’ quality of life. Issue : We ask ourselves how occupational therapists can help cancer-suffering elderly persons to provide to their needs. In order to preserve a satisfying quality of life. Methodology : For this, we undertake a bottom-up approach with a qualitative type tool. In fact, we discuss it with occupational therapists intervening with these persons. Results : This research approach allows us to observe the current practice of French occupational therapists in oncology. Thus, we notice the presence of some fundamental notions in the care of elderly people suffering from cancer, some of which forming part of the occupational therapist’s field of competence. Conclusion : Finally, this research work shines a light on some aspects allowing to improve the satisfaction of these persons’ needs and enhances our knowledge in the oncology occupational practice.

  • IFE – IFPVPS (PACA)