Agir avec la douleur

Introduction : La douleur chronique, productrice de handicap, touche plus de 30% de la population française. Sa prise en charge consiste en une gestion de la douleur au quotidien et se défini à travers un travail pluridisciplinaire. La douleur neuropathique chronique, très spécifique, s’inscrit parmi les plus représentées mais aussi les plus flou. L’ergothérapeute a le choix d’intervenir selon différents axes.
Objectifs : Nous allons observer si la mise en place d’un outil de planification des activités de vie quotidienne par l’ergothérapeute permet une pérennisation de la bonne gestion de la douleur.
Méthode : Cette enquête comporte quatre entretiens réalisés auprès d’ergothérapeutes pratiquants dans deux centres d’étude et traitement de la douleur différents. L’analyse comparative de leurs pratiques permet met en lumière l’intérêt de ces outils dans le processus pérennisation de la gestion douloureuse au domicile.
Résultats : Le 1er centre propose un programme d’éducation thérapeutique du patient sur une dynamique de reprise et gestion de l’activité. Le 2nd propose une prise en charge médicamenteuse avec quelques principes de gestion de l’activité. Les outils de planification de l’activité sont utilisés mais, dans le cadre de cette enquête, rien ne permet de certifier leur implication dans la pérennisation de la gestion douloureuse.
Conclusion : Cette enquête a permis de découvrir différentes pratiques de gestion de la douleur neuropathique chronique en ergothérapie. Elle permet également un premier constat des limites de nos connaissances actuelles concernant cette pathologie, et de la difficulté de suivi des patients concernant ces ergothérapeutes.

  • CYNTHIA CHAPERON
  • 2017
  • douleur neuropathique chronique, ergothérapie, éducation du patient, gestion de la douleur, activité de vie quotidienne.
  • Chronic Neuropathic Pain, Patient education, pain management, daily living activity
  • Introduction : The chronic pain, factor of disability, affects more than 30% of the french population. Its medical care involves a daily pain management and defines through a multidisciplinaryapproach. The neuropatic chronic pain, very specific, is one of the most representated ones, but also one of the hardest to treat. The occupationnal therapist can intervene through sereval approach.
    Objectives : We are going to see if the set up of a daily living activity planning tool by the occupationnal therapist allows the perpetution of the home pain management.
    Method : This investigation consists of the interview of four occupationnal therapists practicing in two pain studying and treatment centers. The comparative analysis of their practicing shows the interest of these tools in the process of perpetuating the home pain management.
    Results : The first center offers a patient therapy education program based on the resumption and the management of the activity. The second one offers a medicinal management with some principles of activity management. The activity planning tools are used, in this investigation, there is no garantee they have a real involvement in the perpetution of the pain management.
    Conclusion : This investigation allowed to discover several practicings of neuropatic chronic pain management in occupationnal therapy but also an assessement of the limits of the current knowledge about this disease and the difficulty in monitoring these patients for the occupationnal therapists.

  • IFE UPEC (Ile-de-France)