Intégration du concept de participation sociale dans le processus d’évaluation en ergothérapie.

Contexte : Depuis la loi de 2005 sur l’égalité des droits et des chances, le handicap est redéfini comme étant une limitation d’activité ou restriction de la participation. Ainsi, la participation sociale devient le focus central de l’ergothérapie. Cependant, ce concept émerge depuis peu dans les publications françaises, sans consensus sur sa définition. Malgré tout, il est admis qu’il se mesure par une évaluation objective et subjective des occupations, mais les instruments de mesure disponibles prennent principalement en compte les facteurs objectifs. De la théorie à la pratique, dans quelle mesure le concept de participation sociale est-il intégré aux évaluations ergothérapiques sous tendant le plan d’intervention en France ?
Hypothèse : Les facteurs objectifs sont davantage mesurés que les facteurs subjectifs lors de l’évaluation de la participation sociale.
Méthodologie : Des entretiens semi-directifs ont été conduits auprès de neuf ergothérapeutes. Les participants ont été inclus selon leur année de diplôme (avant ou après 2013), et selon leur fréquence d’intervention sur les lieux de vie.
Résultats et discussion : Le concept de participation sociale est peu intégré dans la pratique des ergothérapeutes. Sa compréhension est difficile impliquant une mesure souvent inconsciente pour les personnes diplômées avant 2013. Les instruments de mesure sont peu utilisés au profit de l’entretien. Néanmoins, les ergothérapeutes ont une vision centrée sur le patient leur permettant de considérer autant les facteurs subjectifs qu’objectifs durant l’évaluation des occupations.

  • MARINA FEBVRE
  • 2016
  • Ergothérapie, Participation sociale, Evaluation, Instruments de mesure, Cadre Conceptuel du groupe Terminologie ENOTHE (CCTE)
  • Occupational therapy, Social participation, Evaluation, Measure tools, Conceptual Framework of Terminology by ENOTHE group.
  • Context : Since the 2005 law about equality of rights, activity limitation and restrictive participation are considered as a handicap. Therefore, social participation became the focus of occupational therapy. However, French publications about this concept have appeared only recently without any definition consensus. A subjective and objective evaluation enables its measure but objective factors are mainly taken into account in evaluative tools. From theory to practice, how is the social participation concept integrated in occupational therapy evaluation implying intervention plan in France?
    Hypothesis : Objective factors are more measured than subjective factors during social participation evaluation.
    Method : Semi-directive interviews are used with nine occupational therapists. Participants are included according to their year degree (before or after 2013) and their intervention’s frequency where they live.
    Results and discussion : The social participation concept is not much integrated in occupational therapist practice. Difficult comprehension implies an unaware use for people graduated before 2013. Measure tools are not used in favor of the interview. Nevertheless, occupational therapists have a patient centered-vision since they equally use objective and subjective factors during the occupations evaluation.

  • ISTR - Département Ergothérapie (Rhône Alpes)