La revue ergOThérapies

Présentation

La revue

Accéder à la revue numérique ergOThérapies

Ligne éditoriale

La revue ergOThérapies est publiée par l’Association nationale française des ergothérapeutes (ANFE).

Elle publie, en langue française (avec résumés et mots-clés bilingues français/anglais), des articles scientifiques originaux, des revues de littérature, des articles de pratiques professionnelles ou d’opinion, des articles courts, et sous la forme de rubriques des fiches de lecture, des fiches portrait et des fiches méthodologiques dans les domaines relatifs à l’ergothérapie et à ses applications pratiques ou théoriques. Des articles issus de mémoires (de fin d’études, de cadres de santé, universitaires…) sont les bienvenus sous réserve de leur présentation selon les règles établies pour les articles.

L’ANFE, éditeur principal, devient propriétaire des textes à partir de leur publication : les articles de la revue ergOThérapies sont donc soumis aux droits d’auteurs. L’ANFE autorise leur publication dans d’autres revues après demande écrite de l’auteur, mais n’autorise pas leur diffusion libre sur Internet. Le contenu des articles reste sous la responsabilité des auteurs et n’engage en rien la responsabilité de la revue.

Tous les articles soumis à la rédaction sont d’abord validés par le comité de rédaction, puis révisés par des reviewers anonymes. Le processus de review peut être consulté sur la page Recommandations.

Objectifs

La revue ergOThérapies a été créée pour soutenir le développement de la profession d’ergothérapeute en France. Ce soutien passe par la communication, entre professionnels, des travaux de recherche et innovations pratiques susceptibles d’aider les ergothérapeutes à faire évoluer leur pratique, en cohérence avec les avancées au niveau international.

Une partie de chaque numéro est consacrée à un dossier thématique choisi par le comité de rédaction, une autre partie est réservée à tous types d’articles sur toutes thématiques liées à la pratique de l’ergothérapie en France ou dans le monde.

Champs d'application

La revue ergOThérapies couvre tous les domaines liés aux sciences de l’occupation et à la pratique de l’ergothérapie, tels que : (à construire)

 

 

Comité de rédaction

Samuel Pouplin
Rédacteur en chef – Ergothérapeute, PhD
Docteur en sciences de la motricité et du mouvement humain.  Directeur de l’Unité de recherche ERPHAN, Université Versailles – Saint-Quentin revue.redac.chef@anfe.fr

Sarah Béguin
Secrétaire de rédaction – Ergothérapeute DE
revue.secretariat@anfe.fr

Claire Camus Corvée
Ergothérapeute DE
Exercice libéral, Chelles (77)

Lisenn Saettel Roger
Ergothérapeute DE
Hôpital Saint Thomas de Villeneuve,
Bain-de-Bretagne (35)

Marie-Chantal Morel-Bracq
Ergothérapeute, MSc Educ
Directrice des soins honoraire
Bordeaux, France

Noémie Luthringer
Ergothérapeute, MSc OT
Cadre de santé formatrice IIRFE, Mulhouse
Exercice libéral, Cernay (68)

Patricia Pelé
Ergothérapeute DE
Formatrice, IFPEK Rennes (35)

Véronique Péron
Ergothérapeute DE
Formatrice, IFPEK Rennes (35)

Marielle André
Ergothérapeute, MSc OT
Enseignante formatrice IFE-IRFSS Croix-Rouge française de Tours

Prochaines thématiques

HANDICAP ET VIE AFFECTIVE & SEXUELLE

Sujet encore délicat et souvent difficile à aborder, l’accès à une vie affective et à la sexualité fait partie des besoins fondamentaux de l’être humain. Associées à la parentalité, elles contribuent à son épanouissement.

Les difficultés rencontrées autour de l’intimité, de la perturbation de l’activité sexuelle, de la vie sentimentale doivent être incluses dans le processus de réadaptation de la personne en situation de handicap. Il en va de même pour le projet de parentalité et la participation active à l’éducation des enfants au quotidien.

Dans sa pratique centrée sur la personne, prenant en compte les occupations et l’environnement, l’ergothérapeute peut être sollicité par des personnes en difficulté pour accéder à ces domaines occupationnels existentiels. De quelle manière aborder le sujet et à quel moment ? De quels outils le professionnel dispose-t-il pour apporter une aide la plus personnalisée possible ? Quelle est l’étendue de notre intervention ? Quels sont les enjeux éthiques en ergothérapie ?

Partagez vos questionnements, vos réflexions et votre expertise en nous envoyant vos écrits !

  • Coordonnateur de ce numéro : Samuel POUPLIN, revue.redac.chef@anfe.fr
  • Date limite pour soumettre un article : 15 Août 2020
  • Date de publication : Janvier 2021

QUE PEUT-ON DIRE AUJOURD’HUI DE L’IDENTITÉ PROFESSIONNELLE DES ERGOTHÉRAPEUTES ?

L’évolution de l’ergothérapie dans le monde entier questionne l’identité professionnelle des ergothérapeutes. De nombreux auteurs ont publié autour des questions liées à l’identité, au travail, à l’identité professionnelle, au processus de construction identitaire… Claude Dubar, sociologue ayant travaillé sur cette notion d’identité professionnelle, définit l’identité comme  « le résultat à la fois stable et provisoire, individuel et collectif, subjectif et objectif, biographique et structurel, des divers processus de socialisation qui, conjointement, construisent les individus et définissent les institutions. » (Dubar, C. La Socialisation, construction des identités sociales et professionnelles, 2002, Ed. Armand Colin). 

Alors, dans un contexte social et sanitaire en changement, comment les ergothérapeutes perçoivent-ils leur place aujourd’hui ? Quels sont les fondements qui construisent cette identité, son évolution ? Quel impact la science de l’occupation peut-elle avoir sur le développement de l’identité professionnelle des ergothérapeutes ?  Le développement de la pratique à l’extérieur des institutions ou en libéral modifie-t-il la façon dont les ergothérapeutes se perçoivent dans le monde de la santé ? Quels sont les facteurs déstabilisants qui remettent en question une identité professionnelle établie chez certains ergothérapeutes ? Comment appliquer cette évolution dans notre pratique parfois contrainte à des modèles induits par les institutions ?

  • Coordonnatrice de ce numéro : Lisenn SAETTEL, lisenn@free.fr
  • Date limite pour soumettre un article : 1er Octobre 2020
  • Date de publication : Avril 2021

LES SITUATIONS DE CONFINEMENT ET LA PRIVATION OCCUPATIONNELLE

Le confinement imposé par la situation sanitaire récente a mis en évidence les liens forts qui existent entre les occupations et la santé. Notre équilibre occupationnel a été bouleversé, ce qui a entraîné des situations de stress et de mal-être, augmenté la sédentarité et l’isolement social, mais aussi révélé d’autres comportements positifs …

Le concept de privation occupationnelle décrit en science de l’occupation peut-il nous aider à comprendre les phénomènes que nous avons expérimentés lors de ces moments de confinement imposé ? Cela peut-il éclairer d’autres situations que nous rencontrons dans nos pratiques d’ergothérapeutes ?

  • Coordonnatrice de ce numéro : Véronique PÉRON, v.peron@ifpek.org
  • Date limite pour soumettre un article : 1er Janvier 2021
  • Date de publication : Juillet 2021

L’OBÉSITÉ

L’OMS a reconnu en 1997 l’obésité comme étant une maladie chronique. Enjeu de santé publique en France et dans de nombreux pays, l’obésité a des origines physiologiques, psychologiques et sociales qu’il convient de prendre en compte aussi bien dans le traitement que dans le cadre d’une prévention. En particulier, la nutrition et l’exercice physique sont des facteurs importants à prendre en compte dans une approche systémique psycho-sociale et culturelle. Jusqu’à présent en France, les ergothérapeutes interviennent peu auprès des personnes obèses et pourtant une approche occupationnelle pourrait aider ces personnes en grande difficulté sociale et à risque majeur de santé. 

Intervenez-vous auprès de cette population pour lutter contre les situations de handicap générées par cette maladie et le contexte de vie ? Différents types de séjours sont aussi proposés pour les enfants et adolescents, quelle place y prend l’ergothérapeute ? Vous avez de l’expérience auprès de ces personnes, vous avez réfléchi et fait une recherche documentaire sur cette problématique, nous vous invitons à écrire et partager dans la revue.

  • Coordonnatrice de ce numéro : Patricia PELÉ, pele.patricia@wanadoo.fr
  • Date limite pour soumettre un article : 1er Avril 2021
  • Date de publication : Octobre 2021

PÉDIATRIE

Ce numéro sera consacré à des articles en lien avec la Journée Nationale de l’Ergothérapie, prévue à Lyon sur le thème de la pratique de l’ergothérapie auprès des enfants.

  • Coordonnatrice de ce numéro : Claire CORVÉE, claire.corvee@gmail.com
  • Date limite pour soumettre un article : 1er Juillet 2021
  • Date de publication : Janvier 2022

N'attendez plus et parcourez la "Revue"

La “Revue” vous intéresse ? Cliquez sur le lien suivant pour avoir accès à tous nos articles