Recommandations professionnelles

Recommandations professionnelles en soins palliatifs

ergothérapie soins palliatifs

Ergothérapie et soins palliatifs : recommandations professionnelles

Selon l’INSEE, la mortalité en France était en hausse en 2015, avec 600 000 décès (+7,3% par rapport à 2014). Cette augmentation de la mortalité s’explique par le vieillissement de la génération des baby boomers et donc la croissance du nombre de personnes de 65 ans et plus.

L’objectif des soins palliatifs consiste à fournir des soins soulageant la douleur, de l’aide à gérer des symptômes, du soutien aux personnes atteintes de maladie incurable et à leurs familles. En effet, le décès d’une personne a des répercussions sur le bien-être de cinq autres personnes selon certaines études (Sénat du Canada, 2000 ; Carstairs, 2000). En fonction du stade de la maladie, les personnes peuvent recevoir des soins palliatifs pendant des mois, voire des années (Guo & Shin, 2005). Cet accompagnement spécifique peut être délivré en milieu hospitalier ou en clinique, en établissement d’hébergement ou à domicile en ambulatoire.

Dès 2002, les ergothérapeutes sont mentionnés dans les recommandations de la Haute Autorité de Santé (HAS) sur la prise en charge de l’adulte nécessitant des soins palliatifs, aux côtés des médecins généralistes et spécialistes, les infirmier(e)s, les aides-soignants, les kinésithérapeutes, les psychologues, les assistants de services sociaux.

Recommandations professionnelles en activité physique

Activité physique et affection de longue durée

Le dispositif intégrant l’activité physique dans le parcours  de soin du patient en Affection de Longue Durée est entré en vigueur le 1er mars 2017. Il est issu de l’article 144 de la loi de modernisation de notre système de santé. Le décret n° 2016-1990 du 30 décembre 2016 précise les conditions de dispensation de l’activité physique adaptée : elle est prescrite, sans remboursement, par le médecin traitant aux patients atteints d’une Affection de Longue Durée (ALD).

“On entend par activité physique adaptée au sens de l’article L.1172-1, la pratique dans un contexte d’activité du quotidien, de loisir, de sport ou d’exercices programmes, des mouvements corporels produits par les muscles squelettiques, basée sur les aptitudes et les motivations des personnes ayant des besoins spécifiques qui les empêchent de pratiquer dans des conditions ordinaires.”

Activite physique_Ergotherapeutes

Recommandations professionnelles en santé mentale

ergothérapie santé mentale

Guide de recommandations : ergothérapie en santé mentale

Au regard des éléments présentés dans le document « Ergothérapie en santé mentale :
enjeux et perspectives », de nombreux points ont été soulevés. Il apparaît que l’ergothérapie doit être revalorisée sur l’ensemble du territoire français, dans un souci d’équité et de qualité des soins.
C’est dans cette perspective que nous proposons les recommandations qui suivent.
Celles-ci doivent permettre le développement de notre profession selon 4 grands axes :

  • Une équité de l’accès au soin.
  • Un cadre d’exercice fonctionnel.
  • Une meilleure identification de la démarche en ergothérapie.
  • Un développement des pratiques scientifiques et des actions
    de promotion de la profession.