Vers une pérennisation des bonnes pratiques professionnelles des ergothérapeutes en EHPAD.

INTRODUCTION : Les représentations de mouroir des EHPAD persistent encore. Du fait de l’âge toujours plus avancé auquel ils entrent dans les institutions, les conditions de santé des personnes âgées se sont dégradées. Soignants et ergothérapeutes peuvent se trouver en difficulté face à leur accompagnement, marqué par des troubles du comportement de plus en plus fréquents.Il convient donc de s’assurer du bon respect des pratiques professionnelles afin de limiter, voire supprimer, les situations à risque de mauvaises pratiques.
OBJECTIF : Ce travail d’initiation à la recherche tend à montrer que par le biais de labellisations telles que l’Humanitude, les établissements et les professionnels respectent les exigences du référentiel et ainsi les pratiques professionnelles auprès des résidents d’EHPAD.
MÉTHODE : Une enquête exploratoire quantitative à été réalisée par diffusion d’un questionnaire sur les réseaux sociaux à visée des ergothérapeutes travaillant dans les EHPAD de France.
RÉSULTATS : Parmi les professionnels participants, plus de 30% admettent ne pas respecter les bonnes pratiques professionnelles à plus de 60%. Les causes les plus évoquées sont celles de l’organisation et du manque de formation.
CONCLUSION : Il semblerait que l’engagement des EHPAD et des ergothérapeutes dans une formation/labellisation, Humanitude ou autre, puisse aider à un maintien des bonnes pratiques professionnelles.

  • MARGAUX GIMENEZ
  • 2020
  • Ergothérapie - Pratiques professionnelles - EHPAD - Humanitude
  • Occupational therapist - Professional practices - Nursing homes- Humanitude
  • INTRODUCTION : Still to this day, there is a representation of “end life” institution of the nursing homes. As people enter institutions later in life, their health conditions have deteriorated further. Health care professionals and occupational therapist may foundthereselves struggling with this population, with more and more frequent behavior disorder. It is our responsibility to ensure the sustainability of good practices to limit, and eventually suppress abuse.
    OBJECTIVES : This initiation research tends to prove that by using labelisations, such as Humanitude, institutions and professionals respect better professional practices in their accompaniment of the elderly.
    METHOD : A quantitative study has been made through a questionnaire that was sent through social media to France’s Occupational Therapists in nursing homes.
    OUTCOMES : Out of all the participants, more than 30% admit that they don’t respect good practices more than 60% of the time. Causes cited are organisation and lack of training.
    CONCLUSION : It would seem that the commitment of nursing homes and occupational therapists to Humanitude training, or other similar training, might help the preservation of good practices.

  • IFE de Toulouse