L’intervention en PASA dans la lutte contre l’apathie chez les personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer : la place de l’ergothérapeute

Actuellement, le vieillissement de la population est un enjeu de santé publique. L’augmentation de l’espérance de vie engendre l’apparition de maladies émergentes telle que la maladie d’Alzheimer qui touche 900 000 personnes en France et représente la quatrième cause de mortalité. Cette pathologie entraîne des troubles cognitifs, affectifs et émotionnels, ainsi que des troubles du comportement. L’apathie est un des symptômes que l’on rencontre fréquemment en institution chez cette population. Face à ce déclin de motivation et d’engagement, l’ergothérapeute peut apporter des solutions non médicamenteuses par le biais d’activités. L’intérêt de cette étude est de montrer comment les activités proposées par les ergothérapeutes au sein d’un PASA favorisent la lutte contre l’apathie et permettent d’améliorer l’engagement occupationnel. Le Modèle Canadien du Rendement et de l’Engagement Occupationnels (MCREO) est un outil pouvant aider à atteindre cet objectif. Ainsi, pour mener à bien cette étude, trois entretiens semi-directifs ont été réalisés auprès d’ergothérapeutes travaillant en PASA afin de les interroger sur leur pratique. Les résultats montrent les effets bénéfiques de l’utilisation d’une approche occupationnelle en PASA dans la lutte contre l’apathie mais également que les ergothérapeutes interrogées cherchent à améliorer l’engagement occupationnel à travers des activités sans pour cela prendre appui sur un modèle conceptuel comme le MCREO.
Ainsi, la pratique d’activités signifiantes dans un lieu adapté et par des professionnels qualifiés permet d’agir sur l’apathie de la personne âgée atteinte de la maladie d’Alzheimer à un stade modéré et favorise l’engagement de ces personnes. Cependant, il serait intéressant d’élargir cette étude en incluant d’autres soignants et les familles des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer.

  • PAULINE GOMBERT
  • 2019
  • Ergothérapie, Maladie d'Alzheimer, Apathie, Pôles d’Activités et de Soins Adaptés (PASA), Activités signifiantes, MCREO.
  • Occupational therapy, Alzheimer’s disease, Apathy, Special Treatment and Activity Units (STAU), Meaningful activities, CMOP-E.
  • Currently, aging of the population is a public health issue. The increase in life expectancy is leading to the emergence of emerging diseases such as Alzheimer’s disease which affects 900,000 people in France and represents the fourth leading cause of mortality. This pathology leads to cognitive, emotional disorders or even behavioural disorders. Apathy is one of the symptoms that is frequently encountered in institutions for this population. Faced to this decline in motivation and engagement, the occupational therapist can provide non-pharmacological solutions through activities. The aim of this study is to show how the activities offered by occupational therapists who worked in a STAU promote the fight against apathy and improve occupational engagement. The Canadian Model of Occupational Performance and Engagement (CMOP-E) is a tool that can help achieve this objective. Thus, to carry out this study, three semi-directives interviews were conducted with occupational therapists working in STAU in order to interrogate them about their practice. The results show the beneficial effects of using an occupational approach in STAU in the fight against apathy, but also that the occupational therapists interviewed seek to improve occupational engagement through activities without relying on a conceptual model such as the CMOP-E.
    To conclude, the practice of meaningful activities in a suitable place and by qualified professionals makes it possible to act on the apathy of the elderly person suffering from Alzheimer's disease at a moderate stage and encourages the engagement of these people. However, it would be interesting to expand this study by including other caregivers and the families of elderly people with Alzheimer's disease.

  • IFE de Toulouse